Marché de l’assurance maladie du Wyoming: historique et actualités des échanges d’État: Inscription à Obamacare ✎ Mutuelle Santé

Avec l’assurance maladie, vous êtes assuré d’un avenir plus sûr, du point de vue de la santé que de l’argent. C’est pourquoi les gendarmerie d’assurance maladie sont pour les particuliers, spécialement s’ils sont responsables du bien-être gestionnaire de la famille.

Faits marquants et mises à jour

Vue d'ensemble du Wyoming Exchange

Le Wyoming utilise les bourses fédérales pour permettre aux résidents de s’inscrire via Healthcare.gov. Croix Bleue Blue Shield of Wyoming est à nouveau la seule compagnie d’assurances à être cotée en bourse en 2019. Tous les plans disponibles à la vente en bourse sont des OPP, ce qui est inhabituel; Dans de nombreux États, les sociétés d’assurance sont passées à l’OEB et à la HMO, et certains États n’ont aucune vente à la vente.

Les inscriptions à la bourse du Wyoming ont augmenté en 2017 et n'ont diminué que d'environ 1% en 2018. Dans tous les États utilisant HealthCare.gov, le nombre d'inscriptions a diminué en moyenne en 2017 et 2018, mais le Wyoming n'a pas connu de taux d'abandon scolaire.

Les primes du Wyoming sont supérieures à celles de la majeure partie du pays, mais les subventions de primes basées sur les revenus d'ACA rendent la couverture abordable pour la plupart des inscrits. Et comme le coût des réductions d’allocation des coûts a été ajouté aux primes du plan Silver pour 2018, certaines primes qui ont bénéficié d’une subvention à la prime ont découvert qu’elles pouvaient bénéficier de plans de ressources très faibles – dans certains cas, des primes sans post-paiement.

Selon un rapport HHS publié en décembre 2016, il y aurait environ 20 000 personnes de plus avec une assurance maladie dans le Wyoming qu'il n'y en aurait sans ACA.

Le Wyoming ne dispose pas d'un processus d'évaluation efficace, ce qui signifie que le gouvernement fédéral (CCIIO) est responsable de la révision des prix dans le Wyoming. Ce système ne permet pas aux régulateurs fédéraux de refuser les demandes de prix; au lieu de cela, ils sont seulement en mesure de dire si la demande de taux d'intérêt est justifiée sur une base actuarielle.

Malheureusement pour les résidents du Wyoming vivant en dessous du seuil de pauvreté, les coûts élevés d'une couverture non subventionnée font que l'écart de couverture est particulièrement difficile dans le Wyoming. Étant donné que l'État n'a pas accepté de financement fédéral pour étendre Medicaid, les résidents souffrant de moins de 100% de la pauvreté ne sont pas éligibles aux subventions, et Medicaid n'est pas disponible pour la plupart d'entre eux. Leur seule option est de payer le plein prix pour l’assurance privée, ce qui est particulièrement irréaliste dans un État où la prime totale du prix moyen moyen est la plus élevée du pays, soit 960 $ / mois. Selon une étude récente de l'Université du Wyoming, 70% des habitants du Wyoming rejettent l'ACA en général, mais 55% soutiennent l'expansion de Medicaid.

Enregistrement dans l'échange du Wyoming

24 852 personnes ont été enregistrées dans le système d'échange du Wyoming pendant la période d'enregistrement pour 2019 plans. C'était un record pour le Wyoming, où le record avait été enregistré en 2017, avec 24 826 personnes ayant acheté des forfaits.

Voici un aperçu du nombre de personnes ayant participé à des régimes privés via l'échange du Wyoming lors de l'inscription ouverte chaque année depuis que la couverture est disponible en 2014:

  • 11 970 personnes ont été enregistrées en 2014. Il s'agissait du quatrième plus faible taux du pays, mais le Wyoming a la plus petite population des États-Unis.
  • 21 092 personnes inscrites en 2015.
  • 23 770 personnes se sont inscrites pour 2016. Toutes les précédentes cartes d'identification WINhealth ont dû passer à Blue Cross Blue Shield of Wyoming en 2016, lorsque Winhealth a finalisé l'offre de couverture à la fin de 2015. L'enregistrement a augmenté de 2015 à 2016 dans tous, sauf un comté du Wyoming. Seul le comté de Fremont (Lander est le siège du comté) a connu une réduction de valeur avec une diminution de 267 personnes. Les représentants des consommateurs du Wyoming ont pensé que c'était probablement dû à la décision du gouvernement fédéral de considérer la Northern Arapahoe Tribe comme un employeur important et donc de fournir une assurance maladie à ses employés à temps plein. En conséquence, certains membres du personnel tribal peuvent être passés de plans d’échange à une couverture de groupe offerte par la tribu.
  • 24 826 personnes inscrites dans la couverture par le biais de la bourse du Wyoming. Cela représentait une augmentation de 4% lors de l'inscription de 2016. Dans la plupart des États qui utilisent HealthCare.gov, les inscriptions ont été enregistrées en 2016 et ont légèrement diminué chaque année. Mais dans le Wyoming, le nombre d'inscriptions a augmenté à nouveau en 2017, comme il l'avait fait au cours des années précédentes.
  • En 2018, le Wyoming a connu sa première baisse d'inscription, avec 24 529 personnes enregistrées pour la couverture – environ 1% de moins que l'inscription en 2017. Dans tous les pays utilisant HealthCare.gov, l'enrôlement moyen était d'environ 1 000 $. 5 pour cent en 2018, la baisse du taux de scolarisation au Wyoming était donc beaucoup moins importante que celle enregistrée dans les autres États. Et cela a fait suite à une augmentation des inscriptions en 2017.
  • Les inscriptions ont à nouveau augmenté en 2019, atteignant un nouveau record pour le Wyoming. Cela s'est produit malgré l'élimination du trafic de mandat d'ACA d'ici la fin de 2018 et la décision de l'administration Trump de réduire le financement de l'aide à la commercialisation et aux inscriptions de HealthCare.gov et d'élargir l'accès aux plans non conformes à ACA.

Le Wyoming ne compte qu'une seule compagnie d'assurance boursière depuis 2016

BCBSWY est la seule compagnie d’assurance dans le Wyoming en 2019. C’est le cas depuis 2016, après que WINhealth a cessé d’offrir une couverture à la fin de 2015.

WINhealth a annoncé fin 2015 qu’il quitterait le marché individuel d’ici la fin de l’année (à ce moment-là, il envisageait toujours d’offrir des régimes collectifs. La décision de quitter ce marché individuel a été déclenchée par l’absence de paiements correspondant aux corridors de risque. WINhealth découverts le 1er octobre 2015, ils ne recevraient pas 4,4 millions de dollars mais seraient couverts par le programme de corridor de risque (à l'échelle nationale, les assureurs ont été court-circuités avec des paiements de 2,5 milliards de dollars de corridor de risque).

Mais le commissaire aux assurances du Wyoming, Tom Glause, a fait remarquer que la décision de WINhealth "n'avait pas surpris le département des assurances", car ils étaient déjà conscients des défis financiers auxquels le WINhealth était confronté avant que les corridors de risque ne disparaissent.

Et le 21 octobre, la deuxième chaussure a disparu lorsque WINhealth a été confiée au Département des assurances du Wyoming. Ils ont cessé la vente de nouveaux régimes à ce moment-là et, en janvier 2016, un juge du district de Laramie a signé une ordonnance de liquidation de la société.

Le département des assurances du Wyoming a eu des discussions avec plusieurs opérateurs non étatiques sur la possibilité d'entrer sur le marché du Wyoming à un moment donné. Au printemps 2016, Melody Health Insurance Canopy Health Insurance avait annoncé son intention de proposer une assurance maladie dans les circonscriptions du Wyoming et du Nevada – réservée aux stations de métro Cheyenne et Las Vegas – en 2017. Cependant, en août 2016, le département des assurances du Wyoming a confirmé que Canopy n'avait pas été en mesure de être autorisé dans le Nevada, ce qui a été la première étape pour obtenir sa licence du Wyoming.

En conséquence, ils n'ont pas pu obtenir de licence dans le Wyoming et n'ont jamais offert de couverture dans la circonscription de Wyoming. Croix Bleue Blue Shield, dans le Wyoming, est le seul assureur à proposer des régimes dans la bourse du Wyoming depuis 2016. Tous les régimes proposés par le BCBSWY sont des OPP, ce qui est inhabituel à l'heure actuelle. Les citoyens de nombreux États ne disposent d'aucune option d'OPP, car les compagnies d'assurance ont de plus en plus choisi d'offrir des services HMO et EPO au lieu d'engager des frais.

Le taux d'intérêt moyen est le plus élevé du pays en 2019, malgré une légère réduction du prix moyen

La prime moyenne sur le marché boursier du Wyoming a légèrement diminué en 2019, ce qui contraste fortement avec la hausse moyenne de 48% des taux d'intérêt utilisée l'année précédente pour la couverture 2018. Pour les plans de change, la prime moyenne pour les plans de BCBSWY est inférieure de 0,17% en 2019. Pour les plans de change, la baisse moyenne a été de 0,12%.

Le coût des réductions du partage des coûts (CSR) est de nouveau ajouté aux taux du plan Silver pour le Wyoming pour 2019, et les rendements des taux d’intérêt du BCBSWY ont encore montré que "Le prix majoré des plans en argent vendus par l'intermédiaire de la FFM aurait été considérablement inférieur si le financement de la RSE avait été accordé par le gouvernement fédéral.".

Mais comme le coût de la RSE avait déjà été ajouté aux taux d'intérêt des usines de traitement de l'argent dans le Wyoming en 2018, il s'agissait du point de départ pour lequel les modifications des taux d'intérêt pour 2019 étaient utilisées. Ainsi, même si le coût de la RSE continue d’être ajouté aux primes en 2019, les prix moyens se sont légèrement maintenus de 2018 à 2019. Et, comme le coût de la RSE reste concentré sur le taux de production d’argenterie, les personnes recevant des subventions de prime et achetant des plans bronze ou or continueront de baisser. Découvrez que ces plans sont moins chers que ces dernières années.

La prime moyenne avant subvention dans le Wyoming était la deuxième plus élevée du pays en 2018, atteignant 973 dollars par mois en moyenne, selon les données de la CMS. Seule l'Iowa, avec une moyenne de 988 dollars par mois, affichait des taux moyens pré-subventions plus élevés. Mais en 2019, le Wyoming a les primes moyennes pré-octroi les plus élevées (960 $ / mois), bien qu’elles aient diminué depuis 2018 (l’Iowa est tombé à 918 $ / mois, la Virginie-Occidentale a pris la deuxième place, à 937 $ / mois).

Il y a quelques années, l'Alaska avait les prix les plus chers, du moins en ce qui concerne le coût du deuxième plan en argent au prix le plus bas dans chaque région. Mais depuis, l'Alaska a mis en place un programme de réassurance qui a entraîné des réductions de prix en 2018 et 2019 à des niveaux élevés avec une augmentation très modeste en 2017. En conséquence, la contribution moyenne à la prime en échange en Alaska est de 746 USD / mois en 2019 (toujours supérieure à la plupart des États-Unis, mais légèrement inférieur à la moyenne des prix du Wyoming).

Étant donné que les subventions aux primes visent à garantir que les personnes ayant le même revenu paient le même prix pour le plan de référence – quels que soient leur lieu de résidence ou leur âge – les subventions aux primes sont particulièrement importantes dans le Wyoming. En 2019, le taux moyen des arriérés dans le système de change du Wyoming n'est que de 125 dollars par mois, ce qui est inférieur à la moyenne de 191 dollars par mois pour l'ensemble du pays. Et tandis que les taux de pré-subvention du Wyoming sont particulièrement élevés pour une couverture prohibitive de qualité pour beaucoup de personnes qui ne reçoivent pas de prime, les personnes admissibles à une telle subvention dans le Wyoming sont nettement meilleures qu'en 2017, comme décrit ci-dessous.

Voici un aperçu de l'évolution des prix dans l'échange du Wyoming depuis la disponibilité des forfaits en 2014:

  • En 2015, lorsque les plans de BCBSWY et de WINhealth étaient encore disponibles, une analyse du Fonds du Commonwealth a révélé que les taux de change du Wyoming étaient en moyenne 5% plus élevés en 2015 (par rapport à 2014) pour un non-fumeur âgé de 40 ans. Le New York Times Upshot a suspendu les primes des régimes de référence du Wyoming d'au moins 7%, bien que la Kaiser Family Foundation ait montré que l'indice de référence moyen du Wyoming n'avait augmenté que de 1,6% en 2015.
  • En 2016, BCBSWY a augmenté ses prix moyens d'environ 6%. WINhealth avait proposé une augmentation de 13,37% des taux d’intérêt, mais elle s’est arrêtée à la fin de l’année 2015. Time Insurance a également proposé des plans en dehors de la bourse de Wyoming en 2015, mais ils ont annoncé en juin 2015 qu’ils quitteraient chaque marché à l’échelle nationale et ne participer à la période d'inscription ouverte de 2016.
  • En 2017, la hausse moyenne des taux d'intérêt des différents plans de marché de Blue Cross de Blue Shield of Wyoming était très modeste, notamment par rapport à la moyenne nationale pour 2017, qui était d'environ 25%. L'augmentation moyenne des taux d'intérêt de BCBSWY pour les plans de change était de 8,18% pour les plans BlueSelect sans soins dentaires pédiatriques et de 7,85% pour les plans BlueSelect avec dentiste pédiatrique.
  • L'année 2018 a été la première année où les compagnies d'assurance ont dû prendre en compte le fait que le gouvernement fédéral ne leur remboursait plus le coût des réductions de partage des coûts (RSE, parfois appelé partage des coûts). La BCBSWY a ajouté le coût de la RSE à l'argent sur les plans de change et a créé des plans de change hors-échange légèrement différents, n'incluant pas le coût de la RSE dans leurs prix. Ainsi, la Croix Bleue (Blue Shield) du Wyoming a connu des augmentations moyennes distinctes pour ses plans d'échange et d'échange en 2018. Échange, la hausse moyenne des taux d'intérêt a été de 39%, dans une fourchette de 27,5% à 45,7%. Mais en échange, l’augmentation moyenne des primes pour 2018 a été de 48,2%, avec une fourchette allant de 25,9% à 83,6%. Les intérêts créditeurs de la BCBSWY indiquaient que "le taux de prime des plans Silver vendus par le biais de la FFM aurait été considérablement inférieur si le financement de la RSE avait été accordé par le gouvernement fédéral".

La Wyoming House a adopté une lettre de réassurance en 2019, mais le Sénat l'a tuée

Suivant les traces de plusieurs autres États – dont l'Alaska, qui partage de nombreuses dynamiques en matière d'assurance avec le Wyoming – le Département des assurances du Wyoming travaille en 2018 avec une proposition d'exemption 1332 pour solliciter un financement fédéral pour un programme de réassurance. La proposition avait besoin de l’appui législatif de l’État avant de pouvoir être envoyée au gouvernement fédéral. Bien que la Wyoming House ait adopté un projet de loi sur la réassurance (HB 85) avec un soutien quasi unanime au début de 2019, l’objectif du Sénat est mort.

Les législateurs du Sénat étaient préoccupés par l’évaluation de 1% que la mesure aurait imposée aux sociétés d’assurance maladie et invalidité de l’État. Cette cote devait augmenter d'environ 9 millions de dollars par an en financement gouvernemental, mais elle aurait été dépassée par le financement de transfert fédéral que l'État aurait reçu en vertu du refus 1332 qu'ils auraient proposé si la loi avait été adoptée. adopté.

La réassurance couvre une partie des demandes élevées (les détails varient selon les États qui ont mis en place des programmes de réassurance, mais ils remboursent généralement les compagnies d’assurance si leurs patients ont des coûts élevés ou certaines demandes dépassant un certain montant; loi du Wyoming aurait laissé les détails au commissaire aux assurances de l’Etat).

Cela se traduit par une baisse des primes car les compagnies d’assurances savent que le programme de réassurance absorbe certains de leurs risques. Lorsque le revenu des primes est inférieur, les subventions aux primes (financées par le gouvernement fédéral) le sont également, car elles ne doivent pas compenser des primes aussi élevées (par exemple, si le prix des arriérés doit être de 100 $, le montant de la subvention sera inférieur si le montant du lot est de 500 $. est de 350 $). En 2019, 92% des membres de Wyoming Exchange bénéficient de subventions aux primes de Enrollees. Les économies fédérales seraient donc importantes si les subventions étaient réduites.

En utilisant une dérogation 1332, l'État conserve les économies fédérales plutôt que le gouvernement fédéral. L'État utilisera ensuite l'argent pour financer le programme de réassurance, ainsi que les 9 millions de dollars que l'État aurait collectés grâce à l'évaluation de la compagnie d'assurance. Dans le Wyoming, on estimait que le financement fédéral de transition aurait été de 60 millions de dollars par an, de sorte que les fonds fédéraux auraient couvert près de 87% du coût du programme de réassurance.

Si l'État avait adopté HB 85 et maintenu l'exonération de réassurance 1332, il aurait profité à environ 3 500 personnes payant le plein prix pour des régimes conformes au marché individuels et conformes à l'ACA dans le Wyoming (à la fois swap et off-exchange). Ces personnes ne sont pas admissibles aux subventions pour primes. Dans la plupart des cas, c’est parce que leur revenu dépasse 400% du seuil de pauvreté, mais ils peuvent également être affectés par l’échec de la famille ou par une couverture d’achat en dehors des échanges pour une raison quelconque, pour laquelle aucune subvention n’est disponible.

Pour les personnes qui remplissent les conditions requises pour bénéficier de primes, un programme de réassurance modifiera peu les primes nettes – leurs subventions auraient finalement été moins importantes, mais cela tient au fait que le coût total de leurs régimes a également été inférieur. Cependant, pour ceux qui ne peuvent prétendre à aucune subvention et doivent donc payer 100% des primes, il était prévu qu'un programme de réassurance réduirait ses primes d'environ 17%.

Mais puisque HB 85 n’a pas été adopté au Sénat, la réassurance n’est plus à l’étude dans le Wyoming en 2019.

Malgré les primes d'assurance maladie les plus élevées du pays, certains adhérents du Wyoming bénéficient d'une couverture gratuite.

Bien que l'augmentation tarifaire moyenne pour les plans de taux de change Blue Cross de Blue Shield of Wyoming soit de 48% en 2018, elle variait considérablement d'un niveau de métal à l'autre. Le coût des réductions du partage des coûts (RSE) a été ajouté aux plans Silver pour 2018, de sorte que les augmentations de taux d'intérêt pour les autres niveaux de métaux n'étaient pas aussi importantes. Et comme les subventions aux primes sont basées sur le coût du plan de référence, les subventions étaient beaucoup plus importantes en 2018 qu'en 2017. Et même si le taux d'intérêt moyen a légèrement diminué en 2019, ce qui nécessite des subventions de primes un peu moins importantes, les subventions sont toujours beaucoup plus importantes qu'en 2017.

Les subventions maintiennent le coût du plan de référence assez cohérent d’une année sur l’autre. Mais les subventions peuvent également être utilisées pour des régimes d'autres métaux, dont la croissance des primes a été moins forte depuis 2017. Ces régimes sont donc particulièrement abordables pour les personnes éligibles aux subventions pour primes mais qui ne bénéficient pas d'avantages en matière de RSE et n'ont donc pas besoin de choisir un régime en argent (RSE Les avantages ne sont disponibles que si vous achetez un plan en argent.

Par exemple, si vous regardez une famille dans le comté de Sweetwater: les parents ont 45 ans, les enfants de 15 et 13 ans et le revenu du ménage est de 97 000 $ (nous supposons que leur âge est le même, année par année, pour une comparaison plus aisée. Les taux d’intérêt augmentent tous les ans, même s’il n’ya aucune augmentation, car nous vieillissons tous, nous supposons également que leurs revenus restent les mêmes, bien que l’augmentation annuelle du niveau de pauvreté signifie que le même revenu diminue progressivement. moins de pourcentage de pauvreté au fil du temps). En 2017, le plan le moins cher que cette famille pouvait obtenir, une fois les subventions versées, a été un plan bronze d'une valeur de 526 $ par mois. Le montant de leur contribution en 2017 aurait été de 873 $ par mois. Ainsi, même s'ils auraient payé près des deux tiers de leurs prix, ils auraient tout de même dû payer 526 $ par mois en prix, pour le plan au coût le plus bas disponible.

Cependant, pour 2018 et 2019, ils pouvaient choisir entre trois plans sources avec des prix de 0 $. Bien sûr, ils auraient encore des frais à payer si ils avaient besoin d'aide médicale. Mais leurs prix seraient totalement gratuits pour l’un des trois plans. Leur prime de prime en 2018 s'élevait à 2 295 dollars par mois, couvrant plus que le coût des trois plans de source les plus bas. Pour 2019, leurs cotisations aux primes s'élèveront à 2 268 dollars (un peu moins, car les primes ont légèrement diminué en 2019). La disponibilité des régimes sans prime de la classe moyenne en 2018 et 2019 résulte du coût supplémentaire de la RSE pour les avions en argent dans le Wyoming, ce qui augmente considérablement les subventions aux primes par rapport au coût d'un plan en bronze.

Et les plans à prix inhabituels dans le Wyoming s'étendent au niveau de l'or. Un homme de 45 ans du comté de Sweetwater qui gagne 25 000 USD peut obtenir une cotisation de prime de 846 USD par mois en 2019, donnant lieu à trois plans source entièrement gratuits. ainsi qu'une option de plan d'or qui serait également libre sous forme de prix mensuels (Il comprend une franchise de 2 000 $ et des frais à la charge de 7 900 $). En outre, cette personne pourra choisir entre deux autres plans Gold d’un coût inférieur à 10 USD par mois. Contrairement au plan Silver le moins cher, il s’élèverait à 133 USD / mois pour un plan déductible de 4 000 USD et un plafond de 6 300 USD pour les frais non remboursés.

Stratégies pour gagner des revenus dans la zone éligible

Et si la famille de quatre personnes dans le comté de Sweetwater gagne 115 000 $ au lieu de 97 000 $? Maintenant, leur situation est bien différente, puisque les primes versées finissent à 400% du seuil de pauvreté (100 400 USD pour une famille de quatre personnes en 2019, sur la base des chiffres du niveau de pauvreté de 2018), ce qui semble ne leur donner d'autre option que de payer 2,045 / mois en prix, car il s’agit du forfait le moins cher (un des forfaits bronze qui aurait été totalement gratuit s’ils avaient gagné 97 000 $ par an).

Cependant, il est important de garder à l'esprit la manière dont le revenu brut ajusté (MAGI) modifié est destiné à déterminer l'admissibilité au crédit d'impôt pour primes de l'ACA (ou primes de primes). Les contributions aux comptes de préretraite, ainsi que les contributions à un HSA (si vous avez une assurance maladie qualifiée HSA), réduiront MAGI.

Si chaque parent verse 6 000 USD à un IRA traditionnel en 2019 (compte tenu du fait que les crédits d’impôt sur les primes sont basés sur le revenu prévu pour l’année à venir, il s’agirait donc des contributions attendues qui n’ont pas encore été versées, le montant maximum autorisé est 6 000 USD. contribuerait à un IRA en 2019), cela réduirait leur MAGI de 115 000 $ à 103 000 $ – un montant encore trop élevé pour pouvoir bénéficier des primes (cela suppose que les parents ne sont pas admissibles à des régimes de retraite financés par l’employeur, ce qui permettra une contribution si les parents les avaient comme alternative).

Mais si la famille adhérait au plan principal BlueSelect Bronze (le plan bronze le moins coûteux et le seul dans sa zone éligible au HSA), elle pourrait verser 7 000 USD à un HSA en 2019. Cela réduirait davantage leur MAGI, jusqu'à 96 000 $. À ce moment-là, ils ont droit à des primes. Et au lieu de payer 2 045 $ par mois pour le plan BlueSelect Bronze Core (le prix non subventionné), ils seraient éligibles pour une prime de 2 227 $ par mois, ce qui couvrirait le prix complet. en leur laissant avec 0 $ en coûts mensuels premium (Notez que les prix spécifiques varient en fonction de l'âge et du code postal, de sorte que les personnes situées dans d'autres régions du Wyoming et les rôles de deuxième classe devront faire face à des montants de prix et à des prix différents.)

Dans ce cas, la famille aurait pu éviter les contributions à l'IRA et à la HSA et acheter le plan Bronze le moins cher (non éligible à la HSA) sans subvention de prime et dépenser 25 540 $ en prix pour l'année. Au lieu de cela, ils peuvent mettre 12 000 USD dans leur IRA combiné et 7 000 USD dans une HSA – plutôt que de le donner à une compagnie d'assurance – et dépenser 0 USD en prix. Si vous êtes confronté à la subvention, consultez un conseiller fiscal avant de renoncer aux conseils en matière d’assurance maladie. (Notez que je ne suis pas un conseiller fiscal. Cette section est simplement une illustration approximative de la manière dont MAGI est censée être éligible et rappelle que les contributions avant impôt peuvent avoir un impact majeur sur le résultat. Lorsque vous planifiez vos propres finances, vous devez: parler à un expert en fiscalité.)

Pas de vue d'ensemble sur les pratiques de soins primaires directs

Au début de 2016, le gouverneur Mead a promulgué une loi de 49 francs suisses, à l'exception du traitement primaire direct du règlement et de la supervision du département des assurances du Wyoming. Il est ainsi plus facile pour les médecins d’établir des pratiques de soins primaires directes, en facturant aux membres des frais mensuels fixes en contrepartie des soins primaires dont le patient pourrait avoir besoin.

Particulièrement dans des États comme le Wyoming, où l'assurance maladie non subventionnée est beaucoup plus chère que la moyenne et où la "prime à la subsistance" pose bien plus de problèmes que dans les pays où les primes sont moins élevées, les modèles de soins primaires directs peuvent constituer une alternative intéressante aux soins médicaux plus onéreux l'assurance maladie. Et des départements de santé similaires font des soins primaires directs une menace potentielle pour la stabilité et la santé du groupe de risque d’assurance ordinaire, car les demandeurs de maladie ont plus de chances de concevoir à des taux plus élevés – mais beaucoup plus complets – d’assurance maladie conforme à ACA.

Cela dit, il est important de noter que les membres directs des soins primaires ne couvrent que les soins de santé primaires. Si un membre a besoin de soins impliquant des traitements hospitalisés ou traités qui ne peuvent pas être fournis dans un service de santé primaire, le membre en soins primaires ne fournira aucune valeur.

Historique des échanges au Wyoming

Ce gouverneur Matt Mead a annoncé fin 2012 que le Wyoming passerait à la bourse fédérale d'assurance maladie pour 2014, avec l'option de passer à une bourse gérée par l'État à une date ultérieure non spécifiée.

En 2012, l'Assemblée législative du Wyoming a adopté un projet de loi obligeant un petit comité à étudier le déroulement et le fonctionnement du gouvernement fédéral. La commission devrait surveiller le nombre de citoyens qui utilisent les échanges fédéraux, les problèmes auxquels ils sont confrontés, les coûts de fonctionnement et d'autres facteurs en décidant de recommander à l'État de prendre en charge le fonctionnement de l'échange. Le comité a tenu sa première réunion en avril 2013, mais le Wyoming n'a jamais envisagé sérieusement la possibilité de mener son propre échange.

Gov. Mead a d'abord refusé d'étendre Medicaid, mais a commencé à soutenir l'expansion avec le temps. En novembre 2014, le gouvernement Les législateurs de Mead et du département de la santé ont modifié la proposition d'extension de Medicaid et le gouverneur leur a demandé de l'approuver. Bien qu'un comité du Sénat ait approuvé une version modifiée de la proposition de Mead, le Sénat au complet l'a rejetée au début du mois de février. Medicaid n'a toujours pas pris de l'expansion dans le Wyoming en 2019.

Wyoming, liens d’assurance maladie

HealthCare.gov
800-318-2596

Département des assurances du Wyoming
Assure la protection et le soutien des consommateurs aux résidents du Wyoming en examinant leurs plaintes et en résolvant les problèmes d'assurance.
(307) 777-7401 / Sans frais: 1-800-438-5768 / wyinsdep@state.wy.us

Profil d'échange d'état: Wyoming
Fondation Henry J. Kaiser pour la famille: aperçu des progrès accomplis dans le Wyoming en vue de la création d'un échange public d'assurance maladie.


Louise Norris est une courtière en assurance santé qui écrit depuis 2006 sur l’assurance maladie et la réforme de la santé. Elle a rédigé des dizaines d’opinions et d’éducations éducatives sur la loi sur les soins abordables pour healthinsurance.org. Ses mises à jour sur les échanges de santé entre États sont régulièrement citées par les médias couvrant les réformes de la santé et par d'autres experts en assurance maladie.

Marché de l’assurance maladie du Wyoming: historique et actualités des échanges d’État: Inscription à Obamacare ✎ Mutuelle Santé
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire